jeudi 5 décembre 2013

Misha, sa vie, mon amour 2/2


Bonjour !


Me voici aujourd'hui pour terminer de vous relater la vie de Misha, mon amour de chat. La première partie est ici, si vous l'avez loupé. Écrire toutes ces choses et rendre hommage à Misha, m'a fait beaucoup de bien. Avant de terminer cet hommage, je tiens à vous dire que vos messages sur la première partie m'ont beaucoup touché car ils étaient tous pleins d'amour, pleins de tendresse et pleins de sincérité, je vous remercie d'avoir partagé ce moment avec moi ! <3

 
Repartons dans les souvenirs encore quelques instants... On fait un petit bond dans le temps, plusieurs déménagements ont eu lieu depuis notre appartement où Misha pouvait gambader et défendre ardemment sont territoire et je me suis retrouvé en région parisienne. Elle avait alors 14 ans. Elle s'est retrouvé seule, sans autre copains animaux dans l'appartement pour lui tenir compagnie quand on travaillait, mais ça allait. Jusqu’au jour où voyant des troubles dans son comportement, je l'ai amené chez le véto et on lui a diagnostiqué un diabète. Avant ça, elle avait fait quelques tout petits AVC et avait un petit soucis pour sa trachée (un anneau plus aussi solide qu'avant, la faisait tousser bizarrement), mais tout ça n'était rien de méchant, juste un peu embêtant. La voici maintenant diabétique, à cette période (il y a 5 ans environ), j'ai commencé à me dire que bientôt elle partirai, et comme j'ai bien fait de m'y préparer ! Nous avons entamé son traitement (piqûre d'insuline toutes les 12h) et son état s'est bien amélioré, un petit voile est apparu sur ses yeux malgré tout, mais rien de bien méchant. A cette annonce, je vous avoue avoir été perdue, je ne me voyais pas lui faire ses piqûres, j'avais l'impression qu'elle souffrait, bref, je m'en faisais un monde, mais le vétérinaire a su trouver les mots et m'expliquer tout comme il faut (d'ailleurs sachez que le diabète chez le chat peut être réversible parfois), il m'a bien accompagné. Nous avons emménagé à nouveau (oui j'ai beaucoup déménagé dans ma vie ! Et c'est pas fini !!) dans un appartement bien plus grand et nous avons décidé d'adopter un petit chaton, pour la stimuler un peu et aussi dans cette optique qu'elle partirai bientôt. Nous nous sommes retrouvé avec deux chatons finalement (Maurice et Scarlett qui sont frère et soeur, si vous me suivez sur IG, vous les avez déjà vu), je vous raconterai leur histoire une autre fois ! Les deux premiers jours, à l'arrivé des petits, elle était partagé entre les lécher et les souffler, c'était assez cocasse à voir, une léchouille, un soufflage ! Elle a été très dévouée une fois qu'elle s'est habitué de les voir, alors que ce n'était pas ses bébés (un vrai petit ange !) et même qu'elle nous a aidé à les éduquer ! Son diabète est resté stable, nous faisions des contrôles régulier.


Nous avons a nouveau déménagé, je suis revenue, chez moi dans le sud, et tous nos chats nous ont accompagné. C'est incroyable d'ailleurs la facilité d'adaptation dont elle faisait preuve à chaque changement d'environnement. D'ailleurs, même lors des voyages en voiture, elle était sage comme une image, elle me faisait confiance en fait je crois. Je lui mettais son harnais, et comme on faisait Paris/Nice et que c'était 10h de route, je prévoyais la litière dans le coffre et comme ça, sur les air d'autoroute, elle pouvait faire pipi en toute confiance, elle savait que le harnais, c'était pour les longs trajet quand on sortait de la voiture pour boire et faire les besoins. Elle était tellement sage durant ces trajet qu'on pouvait carrément ouvrir la cage pour mieux la caresser, elle ne bougeais pas.

Donc, nous voici dans le sud et la vie a suivis son cours, j'ai trouvé un très bon vétérinaire pour suivre son diabète. Et puis lors, d'un contrôle, il y a moins d'un an, on a découvert une insuffisance rénale, là, j'ai su que c'était ces derniers mois, parce que je me suis toujours interdit de garder mon chat envers et contre tous malgré ces souffrances etc. Nous avons quand même pris le temps de voir l'évolution des choses, bonnant malant, ça allait, elle perdait du pois mais ça allait. Et puis un jour, elle a perdu une grande partie de ses dents, elle a commencé a perdre l’équilibre et j'ai pris la décision de la faire partir le jours où l'un des petits (plus si petit que ça maintenant ^^) l'a attaqué alors qu'elle était dans sa litière. Les animaux sont cruel entre eux, ils sentent la faiblesse et la fin de vie. Entre temps, elle n'avait plus pu supporter les prises de sang, elle devenais folle de rage, nous avions donc arrêté de contrôler son diabète (2 fois par ans c'est suffisant une fois qu'il est stable) et son insuffisance rénale. L'insuffisance rénale se soigne facilement, un petit cachet a prendre le soir, qu'elle prenait super bien d’ailleurs avec le lance pilule. Dès qu'elle le voyais, elle ronronnait, du coup c'était ultra simple ! Ensuite, on peut aussi faire de la réhydratation (car ils ne s'hydratent plus suffisamment à cet age) sous cutanée par poche d'eau (et je sais pas ce qu'elle contiens exactement). C'est vrai que ça lui faisait du bien, mais ça me semblait une curieuse mascarade, j'avais l'impression de lui administrer du sérum de vie ! En plus de ça, elle n'aimait pas cette grosse aiguille sous la peau, elle n'avais même pas été jusqu'au bout de la poche et a réussi à virer l'aiguille ! Nous ne l'avons fait qu'une seule fois.


C'est la décision la plus dure que j'ai eu à prendre de décider qu'elle parte et surtout de décider quel jour. De quel droit je peux prendre la vie d'un animal (ou d'un être vivant), tout ça m'a semblé si étrange. D'autant que je ne savais pas ce qu'elle en aurait « pensé ». J'avais peur qu'elle m'en veuille et je me trouvais désarmé face à tout cela, j'ai malgré tout pris le temps de prendre le temps pour cette décision lourde, prendre la vie...


Le jour J, nous l'avons amené, nous lui avons fait pleins de bisous et de câlins, nous avons essayé de plaisanter un peu ! Elle s'est laissé faire, je craignais tellement qu'elle râle comme pour les prises de sang, mais la vétérinaire à été super ! Elle était tout près de mon ventre comme je me tenais debout près d'elle, je caressais sa tête et puis doucement l'anesthésique à fait son effet, elle m'a regardé interloqué, puis s'est couché, j'avais toujours sa tête dans ma main et de l'autre je caressais son petit corps. Elle est partie sereine, car elle savait que j'étais là, que je la caressais et que je tenais sa petite tête. La deuxième piqûre est arrivé et le verdict est tombé. C'était terminé. 19 ans d'amour et de vie toutes les deux terminé dans la plus grande des douceurs avec amour et tendresse, le mieux qui pouvait lui arrivé et le mieux qui pouvait m'arriver.
 

J'ai vécu une merveilleuse histoire avec ma Misha, je souhaite à quiconque de partager cela avec son animal. Parfois, lorsque je discute avec certaines personnes, très peu empathique envers les animaux, il me disent « On ne sait pas ce que pensent les animaux !». Ils n'en ont pas d'ailleurs et ça me tue d'entendre ça ! J'ai envie de leur dire que perso, je ne sais pas ce que pensent les humains, ils cachent des choses, disent des trucs sans les penser et joue bien leur rôle d'hypocrite, par contre les animaux sont vrai, on peut lire dans leur yeux, on peut comprendre leur comportement simplement en s'intéressant à eux. Finalement, ça me rend triste pour ces gens, ils sont tellement plats ! Mais bon, c'est comme ça, moi j'aime les animaux et j'ai eu la chance d'avoir une minette fantastique !

Voici la fin de l'histoire de Misha, de sa petite vie. J'espère que vous avez aimé partager ce moment avec moi et avec la mémoire de Misha. Même à 19 ans, c'était toujours mon chaton, mon petit bébé. Au revoir ma jolie Misha, profite bien de ton paradis, je t’aimerai pour la vie ! <3


Je vous embrasse !




22 commentaires:

  1. Oh purée tu m'as mis les larmes aux yeux ! Comme je t'ai dit dans l'autre article, je suis très sensible en ce qui concerne les animaux, que ce soit les miens ou pas. J'espère que tu vas bien et que ce n'est pas trop dur (je sais que ça l'est quand même).
    Des gros bisous ma belle ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca va :-). Le plus dur c'était le jour J surtout et le soir au coucher, c'est là que j'ai craqué. Mais écrire m'a fait vraiment du bien, je me sens plus sereine maintenant !

      Merci pour ton message, je t'embrasse ma belle !!

      Supprimer
  2. Cette fin d'article était vraiment très émouvante. J'imagine pour toi comme ça a été dur de devoir t'en séparer de cette manière après 19 années passées ensemble. On sait que c'est pour leur bien mais égoïstement, on voudrait qu'ils restent toujours à nos côtés. Je ne sais pas si j'aurais la force de faire ça. Plein de bisous et de courage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'on trouve la force de le faire pour le bien de son animal, par contre, il faut prendre son temps et ne pas se brusquer je pense. J'ai eu la chance qu'elle aille suffisamment bien pour pouvoir attendre d'être prête. Mais c'est vrai que c'est une étape, il y a ce sentiment "mais de quel droit je décide de ça" qui s'immisce dans la tête, mais c'est plutôt sain finalement de penser cela. :-)

      Merci pour ton gentil message, je t'embrasse !

      Supprimer
  3. Ton article est très très touchant, c'est magnifiquement bien écrit, on ressent l'amour à chaque ligne. J'aimerais ne jamais avoir à faire le même choix (courageux) que toi.
    Je suis sûre qu'elle savait que tout allait bien se passer, que tu étais là pour elle et que tu l'aimes énormément.
    Ces boules de poils sont des boules d'amour. Courage et plein d'ondes positives!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! Je l'espère pour toi aussi que tu n'ai jamais à choisir. Je ne le souhaite a personne.

      Ton message est adorable et me touche beaucoup <3. Merci !

      De gros gros bisous

      Supprimer
  4. c'est malin tu me fait pleuré
    bon courage ma belle
    moi aussi j'ai perdu un animal mon premier chien je l'ai retrouvé écrasé sur un bas coté de la route :(
    bisous lilou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh je suis désolé ma Lilou !! Ça a du être dur de voir ton chien ainsi, c'est tellement triste !

      Je t'envoie pleins de bisous et merci pour ton gentil commentaire !

      Supprimer
  5. J'ai des larmes plein les yeux... Je te le redis, c'est un superbe hommage que tu as fait là à Misha ! On sent tellement d'amour entre les lignes, je te souhaite plein de courage pour surmonter la perte de ton amie à quatre pattes ! Plein de bises à toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Kate ! Ce que tu m'écris me touche <3

      De gros gros bisous pour toi !

      (Je découvre à peine ton blog et ta boutique dis donc !! Je n'ai pas trouvé de NL mais je vais essayer de passer te voir te temps à autre !)

      Supprimer
  6. C'est super beau et tellement bien raconté, ça fait du bien et en même temps j'ai pas pu m'empêcher de pleurer rien qu'en voyant les photos, Misha va bcp me manquer et restera dans mon cœur <3 je suis tellement contente de t'avoir offert cette boule d'amour et d'avoir vécu 10 ans grâce à toi avec mon Rouky <3 merci d'avoir fait cette hommage si beau à Misha :') je t'envoie des milliers de bisous et je serai toujours là pour toi :* :* :*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'envoie des milliers de bisous aussi ! C'était une belle histoire à 4, nos chats et nous deux ! <3<3<3<3

      Supprimer
  7. Bel hommage pour ta petite Misha! j'en ai les larmes aux yeux aussi. ca me fait penser à ma Cléo qui va bientôt avoir 15ans. Elle va encore très bien mais je sais qu'une bonne partie de sa vie est derrière elle et que ca fera très mal le jour où elle partira... Les gens qui n'ont pas d'animaux ne peuvent pas comprendre cette relation si spéciale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci beaucoup ! <3 Dis donc 15 ans ! C'est un bel age ! Je vous souhaite à toutes les deux encore de belles années à vivre ensemble et heureuse !

      Je t'embrasse

      Supprimer
  8. Cette fois j'ai abandonné l'idée de lutter contre les larmes. Je suis admirative du courage que tu as eu, et je suis heureuse de voir que je ne suis pas seule à porter tout cet amour aux animaux. J'espère que Misha a tout ce dont elle a besoin la où elle est et encore une fois je suis de tout cœur avec toi dans cette phase difficile. Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh me belle ! <3 Je ne voulais pas te faire pleurer !

      J'espère aussi qu'elle est bien là où elle est :-)

      Pleins de gros bisous

      Supprimer
  9. La décision que tu as eu à prendre a du être difficile mais je pense que c'était la meilleure que tu aies pu prendre. C'est en tout cas un superbe hommage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton gentil commentaire !! <3

      De gros bisous

      Supprimer
  10. et ben voila, je pleure, je vois plus le clavier, alors si ya des fautes de frappe c'est normal...
    je suis comme toi vis a vis des gens sans animaux, de leur sale manie de dire "ce n'est qu'un chat". non je suis désolée. c'est un membre de la famille. qqun qui t'aime meme si t'es malade, ou en vieux jogging pourri. qqun qui vient te faire un calin quand tu n'as pas le moral, qui se laisse pas tromper par un "mais oui ça va", qui voit au travers de ton masque rassurant et qui voit que non, ça va pas et que oui, t'as besoin d'un ronron et d'un calin... je me rappelle de ma Félie. j'avais mangé un truc pas frais, j'ai été malade toute une aprem. elle qui est chiante en temps normal, elle était adorable. elle venait près de moi, me regardait avec inquiétude, elle m'a même posé une patte sur la cuisse, avecle regard qui disait "ça va aller, t'en fais pas, je suis là, t'es pas toute seule", c'est con, mais ça me faisait du bien.... et puis non, ils ont pas besoin de parler les chats : un regard, et tu comprends... et eux aussi ils comprennent. elle savait qu'elle n'avait pas le droit d'aller dans la cuisine. quand elle y allait en cachette, on le savait, elle avait le regard coupable ;) .....
    un amour de chatte elle aussi.... elle s'est enfuie quand on a déménagé... elle me manque tellement...
    enfin, on peut dire que tu as fait la bonne chose : lui eviter de souffrir pour rien. eviter l'acharnement medical quoi....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ma Mimie ! Ben maintenant c'est moi qui pleure ! On l'air fine chacune derrière notre écran ! <3
      Ta Félie devait être un petit amour ! C'est terrible ce trait de caractère de s'enfuir avant le déménagement de ses maitres, j'ai connu ça tellement souvent !
      Merci beaucoup pour ton adorable message et tes anecdotes à propos de Félie (joli petit nom d’ailleurs !)

      Je t'embrasse ma Mimie ! <3

      Supprimer
  11. Très bel hommage à Misha !
    Je n'ai jamais eu de chat, mais j'ai eu deux oiseaux que j'aimais beaucoup. Lorsqu'on a déménagé, on n'a pas pu les emmener parce qu'on partait très loin. Nous les avons laissé à notre famille et on les revoit de temps en temps, ça fait plaisir !
    Mais j'imagine que les relations avec un oiseau ou avec un chat ne doivent pas être les même !
    Courage <3
    Des bisouilles !
    Alex

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup :-)
      C'est bien que tu ai pu garder tes oiseaux grâce à la famille ! Oh c'est pas forcément les mêmes relations c'est sur, on ne peut pas les prendre dans les bras pour les câliner pourtant on s'y attache aussi beaucoup ! On veut pas qu'il leur arrive du mal !

      Merci en tout cas, de gros bisous !

      Supprimer