dimanche 19 juillet 2015

Bidisons nous pour l'annif de chloé !

Bonjour à toutes,

Voici un petit passage express pour l'anniversaire de Chloé du blog la bulle de bidi.




Sous l'impulsion de Jo et avec le logo de Framboise nail art, il fallait fluotiser ses ongles, mais voilà, je n'ai pas pu pour des raisons personnelles avec en plus un ordi qui chie !

Alors voici juste un petit message pour toi Chloé : 

Je te souhaite un très bel anniversaire et je regrette vraiment de ne pas pouvoir participer a une manucure fluo. J’espère que tu passeras une très belle journée et que tu seras gâtée par tes proches ! 

BON ANNIVERSAIRE


Voici la liste des participantes :


 


(Je ne publierai pas la semaine prochaine _ à cause du pc majoritairement _  je reviendrai vite les filles)



Pleins de bisous à toutes !





dimanche 12 juillet 2015

Salade de fruits pour l’anniversaire de MissHD

Hello !!!


On se retrouve en ce dimanche non pas pour le nailstorming mais pour un anniversaire ! Je reprends du service dans la team des comploteuses après avoir déserté quelques mois mon poste de modo (pour la bonne cause de mon diplôme) !! En plus today, c'est pas l'annif de n'importe qui, c'est celui de MissHD, une des comploteuses les plus actives dans la team et une fille que j'aime fort fort !! Vouiiii !


C'est Mimie Cristal qui nous a créé ce super logo !

L'organisatrice, Nina, nous a demandé de faire un complot tout en couleur avec du orange obligé dedans parce que c'est la couleur préféré d'Héloïse et avec du fruit !

Je me suis exécuté, mais j'avoue avoir regretté mon choix une fois le nez dans le NA !



Oui, la fimo.... Oui la fimo ça se regrette après coup, c'est chiaaaaant ! Elles veulent pas prendre la forme de l'ongle ces couillonnes de lamelles !! Tssss ! Sérieux !! Je les ai appliqué, sur le vernis pas encore sec, histoire que ça accroche mieux. Erreur, il faut attendre qu'il sèche mais pas trop, histoire que le vernis soit collant... Mais bon ça règle pas vraiment la "rebellitude" de la lamelle !
J'avais envie de doux, avec le orange, c'était rapé ! Donc je lui ai associé un très joli vert au lait très très pâle, j'adore cette couleur ! C'est Anke qui me l'a légué pour mon annif avec une grosse partie de sa vernithèque ! J'vous raconte pas la gueule de mes étagères qui débordaient déjà pas mal !! C'est le 441 de Hema. Pour le orange, je me suis servi d'un T.leclerc (marque que j'aime beaucoup également) qui se nomme "Fusionnelle". Si ça c'est pas un nom qui tue. Que ce soit le Hema ou le T.Leclerc, se sont des vernis qui s'appliquent très bien et en deux couche. Fusionnelle a un coté un peu jelly, mais à peine et le coté crème du Hema, s'applique comme le blanc de Essie. Donc au top.




J'ai voulu rendre encore plus gai mon orange et donc j'ai appliqué des paillettes par dessus ! Le superbe Which is witch ? de OPI. Sur le pouce j'ai fait une tentative (loupé) de blobbicure et puis sans conviction j'ai collé dessus encore des fruits. Ça varie un peu.Très sincèrement, je n'ai pas gardé la manucure très longtemps, j'avais envie de faire l'apprentie NPA en ce week-end de solitude (le mari étant avec ses potes pour une histoire sombre de jeux en réseau), ça faisait longtemps et ça m'a fait du bien de manipuler du solvant !

Donc si on parlait du vrai but de ce billet, non ?



Héloïse, je te souhaite un très très bel anniversaire ! Je suis très contente de t'avoir découverte, tu es  une fille pétillante, pleine de vie, de joie, extrêmement investie dans tout ce que tu entreprends, je suis vraiment heureuse de t'avoir rencontré virtuellement ! Tu as passé des moments difficiles ces derniers temps et je n'ai pas vraiment pu alléger ta peine malheureusement, mais j'ai essayé d'écouter. Le meilleur est à venir, j'en suis certaine ! Et saches que tu es un fille formidable !! Je t'adore !!


Voici la liste de toutes les comploteuses à visiter today !



Le nouveau logo créé par Framboise


Pleins de bisous !! Joie sur vous toutes !!





vendredi 10 juillet 2015

Le Nail Art de la reprise !

Salut, salut !!

Alors donc, j'ai repris le nail art. Pas sans mal ceci dit. Même si durant ces longs mois, je posais toujours du vernis (moins frénétiquement certes), que j'achetais toujours du vernis et des accessoires (moins frénétiquement certes), ben j'ai perdu l'inspiration (très frénétiquement oui !) et très franchement, ben j'ai un peu peur qu'elle ne revienne pas vraiment (nous verrons bien).

Lorsque j'ai posté mon billet de retour, je n'avais pas encore l'idée de ce que je vous montrerai ensuite. Ou si. Je savais que je me montrerai toute nue, mais c'est tout. Dans les monticules de vernis que j'aurai à vous swatcher et en terme de nail art, je savais, genre vraiment pas ce que j'allais poster !!

Et puis bon, THE IDEA has arrived ! Telle une lumière géante descendant du ciel la voici !! Bon en vrai c'est grâce au solde et à ma virée en ville, genre toute la journée, que j'ai déniché dans ma boutique habituelle de déstockage de cosmétique, des vernis Une (en vrai j'étais partie en quête de mes _ constatez le possessif_ vernis Astra que j'ai trouvé, ici pour voir tous les billets qui en contiennent). J'ai halluciné, il n'y a jamais de vernis Une la-bas et genre là je les ai vus, et genre pour vraiment vraiment pas cher (vraiment vraiment pas) et genre j'ai complété ma collec, O-BLI-GÉE !! J'ai donc shoppé les C05, C21 et C13 (de mémoire, il y avait aussi les C23 et C25, peut-être le C09, pas sure).

Donc, roulement de tambour les élus pour ce nail art sont C05 et C21, eux deux là, j'avais envie de les marier, de les faire s'aimer sur mes ongles. Ce que j'ai fait !




Alors, le hic, un peu, c'est que le nail art quand tu pratiques pas, ben tu pers en précision. Il est pas parfait parfait, il y a un accro sur l'index en plus -_-' (loose infâme) que par chance on ne voit pas des masses grâce à mes angles de vues. J'ai un soucis de tremblement aléatoire des mains également. C'est à dire que je ne sais pas si j'arriverai à être précise ou pas avant d'essayer pour de vrai. C'est un peu relou pour s'organiser à base de bon ben ça, je le ferais plus tard vu que je tremble... En général, je le vois sur le moment. Au top... Du coup les traits et les poids sont aléatoires !

Pour la technique, j'ai pas utilisé le scotch (j'ai toujours pas trop la patience), j'ai fait au pinceau, je me suis servie de vernis blanc et noir (dans l'ordre Essie et Avon) pour les pois et d’acrylique pour les traits (Jo sonja's blanche et noire également avec l'aide de mon pinceau de détail Isabey 2/0).

 Le top coat à bullé avec la chaleur, on le vois peu mais quand même.



J'ai aimé ces deux couleurs et je les trouvais parfaites à associer. J'ai pris les photos avec mon téléphone (LGg3), ce que je pense faire plus souvent pour des raisons pratiques, notamment en balade sur la coulée verte de Nice par exemple (je me vois pas avec le trépied, le bouzin et tout ^^). J'ai envie de photos un peu contextualisées en ce moment. Je prend mon nouveau rythme de vie doucement, à la cool, et donc petite routine détente, "posage" de neurone avec un bouquin, dans le parc assise à l'ombre et à lire (et accessoirement à prendre mon nail art en photo pour le blog). La lecture du jour était, "Le portrait de Dorian Gray" d'Oscar Wilde (cette année d'étude m'a donnée envie de découvrir des classiques) que j'ai fini depuis et que j'ai apprécié malgré ce que j'appelle "les facilités scénaristiques" qui m'ont au final fait un peu rire !



Ici en guest, voici ma main gauche avec des ongles moins courts que sur le billets précédents (non mes articles ne sont toujours pas chronologiques) pour vous montrer les couleurs en entier sur chaque ongles afin de vous faire une idée plus précise de que donnent les vernis.

Comme il me l'a été réclamé ici, je vous annonce les résultats de mon examen que j'ai obtenu avec une mention très bien et une belle moyenne de 16,19 ! J'aurai pu faire mieux si le programme de français avait été terminé et qu'on avait étudié le sujet sur lequel nous sommes tombés, ce qui n'a pas été le cas (à la vue de l'épreuve, j'ai franchement paniqué et j'ai été déstabilisée forcément). Cependant, je suis très contente de ce résultat et j'ai malgré tout obtenu un 13 en français ce qui en fonction du contexte est déjà super !

Si les vernis Une vous intéressent et que vous voulez une mule, je peux vous en prendre. Ce ne sera pas instantané (il faut que j'aille jusque là-bas), il faudra payer les frais de ports et surtout il faudra qu'il en reste, ce qui n'est pas sur ! Bref donc, je peux être votre mule (ou alors si vous voulez les coordonnées de la boutique), contactez moi via le blog, Twitter, IG ou Facebook et nous en discuterons.


Sur ce, je vous bisouille ! Passez une belle journée !!



lundi 6 juillet 2015

Gros changement ongulaire avec de la nudité dedans !

Hello !


La dernière fois, je vous avais raconté que je ne portais plus de gel sur mes ongles suite à un gros gros stress. Alors, je me devais de vous raconter un peu le truc (et de vous montrer) histoire qu'on reparte sur les nouveaux billets avec une MAJ de mes ongles et histoire que ça se mélange pas dans nos têtes !

Bien, donc comme vous le savez déjà, je suis une très grosse rongeuse d'ongle et ce depuis mon enfance. J'avais porté de la résine et du gel il y a quelques années puis j'avais du arrêter suite à des restrictions budgétaires. Quand je suis revenue chez moi, j'ai décidé de reporter du gel afin d'enrayer le "rongeage" intensif. Au bout d'un certain temps, pas tellement contente du résultat, j'ai commencé à faire les remplissage moi même (avec des explications de pro toussa toussa). J'avais récupéré de la longueur donc je n'avais pas à faire de pose complète. (Je vous la fait courte, sinon on y est encore demain). Bref le résultat était cool, c'était propre avec quelques ratés parfois quand même, mais propre au demeurant.

Fin avril, gros stress méchant et pétage de plomb et au passage pétage de gel sur les ongles. Oui, oui, j'ai tout arraché avec le stress... Il y avait un peu de repousse, 3/4 semaines, et donc des points d'accroches pour mes dents. Et voilà, j'ai tout niqué (ouh que c'est moche moche comme mot à l'écrit). Du coup ben avec les exams qui arrivaient et tout, j'ai pas eu le courage de refaire le gel etc... et donc je me suis occupé de mes ongles avec mes potes Hérôme (le bleu), le cuticule basalm de Trind et le nail Growth explosion de Hérôme. De façon quotidienne et tout. Le polissoir était nécessaire aussi et j'ai investi dans une lime de verre plus douce pour les ongles. Seuls le gel de l'index et celui du petit doigt de la main droite ont survécus, je les ai laissé poussé tranquillement pour ne pas abimer l'ongle dessous (d'ailleurs vous voyez sur la photo les restes de gel). Le remplissage était très bien fait et du coup ne se voit pas. 

Bon aller je vous montre, il y a déjà trop de blabla !




Voilà donc ma main droite, celle des photos, celle qui est la moins abimé parce que je suis une gauchère et que tu coup, c'est ma main gauche celle qui subit le plus la "rongerie".

On peut voir une très belle plaque, sur l'index elle va même jusqu'au bord du doigt, il n'y a quasiment pas de french. C'est lié à la pose de gel, avec le poids ET le temps, la plaque se reforme mieux et devient plus longue. J'ai porté au moins 3 ans les ongles en gel. Le C-curve est très bon aussi, sur tous les doigts de la main. L'ongle a pu recoloniser les interstices de mes doigts malgré mes quelques écarts "d'embettage" de peaux sur les cotés et de cuticules.

Vous pouvez constater que mes ongles sont en bonnes santé. Tout ça pour vous dire que le gel n’abime pas les ongles, tout dépends comment on le pose.

Passons à la main gauche !




Elle est pas photogénique elle ! J’ai toujours du mal à la placer correctement pour faire de belles photos.
Là, les ongles sont beaucoup plus court que sur l'autre, en début de semaine ce n'était pas le cas, ils étaient plus long un peu. Sur cette main, ils restent plus fragile (sauf le petit doigt, je vous raconte ensuite), un peu comme du papier. Ils ont été plus abimés que mes ongles de la mains droite par ma vie de rongeuse, leur forme n'est donc pas parfaite. Le C-curve, n'est pas encore bien (ça contribue à leur force un bon C-curve) et il y a des chances, qu'ils restent à vie un peu différents malheureusement. Cependant le gel leur à fait un bien fou, ils sont regardable, la plaque et au moins 2 fois plus longue qu'avant. Donc c'est du positif. J'ai toujours tendance à abimer plus les peaux et les cuticules sur cette main par contre, ce qui fait que l'ongle à encore un peu de mal à coloniser les interstices de mes doigts.

Alors ce petit doigt ?  Mais pourquoi il semble si vigoureux toussa toussa ! Bon déjà, lui, je lui ai pas arraché le gel et en plus, 1 mois à 1 mois et demi avant, lors d'un remplissage, j'avais décidé de ne plus lui mettre de gel, pour voir. C'était l'ongle crash test. Et je dois dire que très très vite, il a montré vigueur et force. Donc, il a de l'avance. La french est bien blanche, très probablement grâce à Hérôme (le bleu) et très certainement aussi parce que l'ongle est dur mais souple. A ouais, ça semble "oxymorique" ce que je vous dis. En fait un ongle dur dur, ça casse, inévitablement, il lui faut un peu de souplesse pour résister aux coup. Un peu comme un bambou vous voyez ? Et donc pour moi sa french blanche est à mon avis aussi liée aux coups qu'il prends et à sa souplesse. Également, il a un superbe C-curve et du coup impossible de le couper avec un coupe ongle. Ce qui est une bonne chose puisque le coupe ongle c'est vraiment pas l'idéal. Mais voilà, pour le rapetisser comme ses copains de la mains, ben faut se lever tôt, avec la lime en verre ça prends des plombes, et puis c'est pas très bon de limer à donf comme une folle, donc je l'entretiens mais du coup, il reste plus long que ses potes. Puis j'aime l'admirer, il me donne du courage pour continuer dans cette voie. Parfois, il est presque mou, parfois il est un peu plus dur, c'est une matière vivante cet ongle, et du coup j'apprends comment il fonctionne. C'est la première fois pour moi que j'ai un ongle naturel, si long et si beau !! D'ailleurs c'est la première fois tout court que tous mes ongles sont si beaux !!


(re-coucou la main droite !)

C'est aussi grâce à cet ongle et au résultat très réussi de son crash test que j'ai décidé de ne pas reposer de gel après mon gros stress. Je me disais que je pourrais toujours en remettre si vraiment ça le faisait pas et si vraiment je me remettais à ronger mes ongles.

Sur les photos, mes ongles portent le Hardener de Gamax, je vais faire une cure et je reviendrai vous dire ce qu'il en est à la fin. Je l'ai acheté chez What's your nail. Habituellement, je prends le top coat dryer qui est top et pas cher ! Alors je tente un peu le reste de la gamme ! Il fallait bien que je passe à autre chose que Hérôme puisque c'est un soin à ne mettre qu'en cure et pas au quotidien !

En conclusion, le gel a été très très bénéfique sur mes ongles que ce soit pour récupérer la plaque perdue avec le "rongeage", pour leur rendre une forme plus adapté et pour éviter et apprendre à ne plus ronger. 

Bien sur après le gel, il est formellement déconseillé de poser un sérum Hérôme. Dans mon cas, c'est particulier. Donc je ne le conseille pas. La composition de ce produit est néfaste au long court et pénètre mieux dans un ongle affaibli comme ce fut mon cas. Je vous conseille cependant la marque Trind, pour les soins (sur internet ou en pharmacie). Et ne pas lésiner sur hydratation, crème, huile, sérum qui pénètre l'ongle. C'est essentiel.

Je suis également très fière de ne pas les ronger ! J'ai toujours sur moi une petite lime ou de la volontée si un ongle me fait du caca. La seule difficulté que je rencontre, c'est que sur ongle naturel, le vernis tiens vraiment moins bien. Aussi, il faut dire qu'il lui faut du temps pour se remettre de la torture de l'arrachage. Après, pour les vernis holographique je devrais poser ma base à l'eau ! Sur le gel c'est inutile et très pratique. 

J'ai commencé il y a bien 2 mois une cure de Forcapyl également, mais surtout parce que j'ai perdu énormément de cheveux ces derniers mois et donc c'était dans le but de régler ce problème ou tout du moins de l'améliorer. Cependant, c'est efficace sur les ongles aussi, donc d'une pierre, deux coups. (A ne pas prendre si on porte du gel car cela altère la tenue de celui-ci).

On va voir comment mes ongles tiennent le coup, comment ils vont évoluer et si je peux définitivement me passer du gel. Vous suivrez les évolutions aux cours de mes swatchs et nails arts. 

Voilà pour ces changement et la nudité de mes ongles !! Faut dire que vous les aviez jamais vus tout nus !!

Il est certains que je ne pourrais pas avoir la même longueur qu'avec le gel mais si déjà ils sont mignons et jolis, c'est bien !


Je vous bisouille ! Et à bientôt avec un nail art cata (le premier depuis des mois et des mois !).


jeudi 2 juillet 2015

De retour


Bien le bonjour à toutes !! 


Ça fait un très long moment que je ne suis plus venue ici et pour cause, je finissais mon année de formation et je passais mes examens. Voici un petit billet avec que de l'écris dedans. Presque en confidence, en bilan et en réflexions sur cette année terminée et ce qui s'offre à moi pour l'avenir.
Maintenant que ça y est, que c'est terminé. Je ressens une sensation très étrange, celle de se retrouver sans "obligation" de travailler sur des trucs à apprendre ou sur des dossiers. La transition n'est pas dès plus facile. Je jongle avec ma solitude, il faut que je réapprenne à la dompter. Ça fait si longtemps que je n'ai pas été entièrement seule avec moi-même !

Je suis mitigée un peu. Finalement cette formation qui devait mettre un peu d'ordre et me donner une ligne directrice a un peu tout mis en bordel. C'est le why total dans ma tête. J'ai du mal à refaire surface après tant d'investissement. Je suis très fière (après 15 ans sans étudier, y'a de quoi, ce n'est pas évident du tout de reprendre les choses où on les avait laissées). J’attends les notes avec beaucoup d'appréhension, il est improbable que je n'ai pas réussi mais j'ai envie, surtout, de savoir à quel point j'ai réussi. C'est ça. Cette espèce de besoin de savoir à quel point je peux être fière de moi, à quel point je suis capable de... Ce qui est totalement stupide, le mérite n'est pas quantifiable en fait. Je suppose que c'est lié aux exigences paternelles de mon enfance qui n'acceptait pas moins que l'excellence. Certaines choses vous cernent pour la vie. 

Dans ma folie interne, j'ai décidé de pousser le vice et de tenter de préparer le diplôme supérieur, en contrat pro en plus... Alors sachant que j'ai 34 ans, ça ne va pas être une mince affaire ! Il parait que qui ne tente rien n'a rien. Contre l'avis de pas mal de mes amis, je souhaite essayer de préparer un nouveau diplôme qui va assoir mes compétences acquises (revues pour la plupart) et me permettre d'en apprendre d'autres cette année en continuant de me jeter dans une filière qui ne me plait pas, mais qui a le mérite d'apporter un savoir utile dans toutes les entreprises. Ils disent que je dois penser à moi, mais c'est aussi penser à moi que de faire ça, même si c'est difficile. J'apporte une grande importance au mérite, et je crois que bien que si je mène ce projet a bien, j'en aurais du mérite. En plus, sans partir défaitiste, y'a quand même des chances que le projet n'aboutisse pas vu mon grand âge sociétal.

Je dois dire que je me sens vraiment fatiguée, ceci dit après 13 mois de travail et de stress, c'est logique.


S'il fallait que je fasse un bilan que dirais-je ?

  • La réussite enfin d'un projet vieux de 7 ans qui n'avait pas pu aboutir à cause d'une personne et pour une autre personne. Un sacrifice de 7 années qui bien qu'aboutit maintenant me laisse un vrai goût amère et la sensation d'avoir perdu une partie de ma jeunesse malgré tout.
  • Un rappel à l'ordre douloureux face à ma spontanéité en cours et en stage… Comme un coup de bâton qui m'a frappé. J'avais oublié que lorsqu'on sait, il vaut mieux le cacher. Notamment dans ce milieu. Bon rappel du coup, il me servira.
  • Des rencontres loupées à cause d'un groupe trop hétéroclite et d'un groupuscule de gonzesses trop étroites d'esprits mêlant suspicions et cette impression que leur "savoir" (pas si développé quelles ne le pensait) sera volé par les autres. Il a fallu négocier et être impartiale en tant que déléguée, autant dire que socialement j'en ai un peu chié. Et mes élans de solidarité ont été jugés, freinés, dézingués… Il a fallu me protéger.
  • Des connaissances revues pour la plupart, acquises pour d'autres. Le plaisir d'apprendre le français, l'histoire et la géographie avec un type passionné (mais si peu organisé), ces matières que je détestais à l'école et que j'ai adoré cette année.
  • La joie d'aller en cours sachant qu'aucune pression capitaliste de rentabilité allait survenir. Un repos, comme un repos de guerrier en somme.
  • Une rencontre très forte, la seule qui a pu émerger dans ce marasme sociétal (c'est comme si les douleurs du monde se rejouaient autours de moi). Cette précieuse rencontre qui je l'espère va se pérenniser avec le temps.
  • La découverte de l'Italien dont je ne pensais pas apprécier les sonorités, c'eût été un peu comme tromper mon amour avec l'Espagnol, mais finalement non, un amour à trois s'est révélé.
  • Le dessin et son approche qui ont été grâce au nail art appréhendé et remodelé. Je dois encore vous montrer quelques dessins que j'ai faits.
  • La réalité de mon esprit critique toujours en marche ! Oui, je ne serais jamais scolaire et que Dieu m'en garde, je ne voudrais l'être pour rien au monde quand je vois le produit de cette éducation mal menée et même malmenée.

C'était une grande aventure quand même, je ne regrette pas malgré les quelques amertumes que j'ai évoqué.

Et maintenant ?
  • Un peu de pérennité, mon mari ayant terminé sa reconversion professionnelle, il va enfin commencer à travailler (pour de vrai).
  • Un nouveau projet professionnel pour moi et un challenge à relever. Et au pire un travail à trouver.
  • Un appart à acheter ou à louer et retrouver mes objets du garde meuble. Déjà 4 années.
  • La reprise du blog et du nail art (malgré mes ongles en piteux état).
  •  Apprendre à coder un peu (html, css et pourquoi pas un peu de php)
  • Pourquoi pas, changer de plateforme de blog ?
  • Et lire tant et plus pour me réapproprier mon moi-même et ma solitude !

Me revoilà donc sur la toile, avec beaucoup d'envie ! Et l'espoir que l'inspiration niveau nail art reviendra ! Grosse crainte que j'ai là ! 

Déjà, je sors parfois sans vernis (Hérétiiiiiique), c'est à cela qu'on voit que l'année m'a usée et que la fin a été difficile ! Mais aussi, le gel sur mes ongles à disparu… Ils sont donc naturels mais comme je vous l'ai toujours dis, ils ne sont pas très fort à vivre seul, ils me demandent énormément de soin et restent désespérément fragile ! En plus de ça, ils sont chaque jour menacés par mon onychophagie ! Mais je vous raconterai tout ça !


Je vous dis à très très vite !

Je vous embrasse et je vous remercie d'être là !