lundi 28 septembre 2015

Le bambou de la solitude.


Bonjour !


Je n'arrive pas aujourd'hui avec un nail art. Je suis ici avec un des dessins que j'ai réalisé durant ma formation. Au final, je vous en montrerai 3 (le premier est ), ceux qui me semblent avoir leur place ici.

Pourquoi aujourd'hui et pourquoi le dessin qui va suivre ? Simplement parce que ça m'a pris comme une envie de pisser je dirai... C'est latent, c'est là, et MAINTENANT, c'est le moment. 

Nous devions lors de cette séance, réaliser un dessin d'un mobilier urbain mais en bambous.
VAZY paye ton inspi !
J'étais désemparée face à ce thème, ne sachant pas dessiner en plus, c'était très difficile d'inventer un truc ou de créer un truc complexe. C'était clairement mort. J'errais sur google avec mon tel en quête d'une idée, de quelques chose de réalisable. Mais rien. 

Puis bon un moment a passé et j'ai griffonné sans vraiment savoir ce que je voulais. J'ai dit bah, un abris bus c'est cool... Et voilà le résultat.



Pour détailler un peu le raisonnement quand même, j'ai commencé par faire un pilier, puis finalement j'ai réalisé qu'il faisait gris dans le dessin, il risquait de pleuvoir. Alors j'voulais qu'il soit aussi parapluie, ça fait chier d'attendre le bus sous la pluie. Fallait lui donner un nom, mais il ne pouvait être nommé que dans un cadre rond. Bus, mais bus quoi... J'avais pas trop de place, puis là c'était l'évidence : 42. La réponse à LA Grande Question de la vie, l'univers et tout le reste.

Je me marrais, personne dans la salle ne connaissait la référence H2G2, à part un pote (qui le dernier jours de classe, a décidé qu'on boivent un verre ensemble le soir pour fêter cette fin d'année _ Il s'est finalement rétracté et a annulé quelques heures plus tard pour jouer à un jeu vidéo qu'il allait de ce pas acheter d'ailleurs. Un autre pote convié a considéré que boire un verre avec moi étais vachement moins cool si l'autre n'était pas là, il s'est désisté aussi. Par la suite, le premier pote ne répondra plus à mes messages... Avalanche de déceptions). Bref, donc personne ne connaissait la référence. Même pas le prof qui m'a dit en voyant mon dessin :"Quand tu seras grande..." j'ai oublié la fin de la phrase !! C'est le "Quand tu seras grande" qui m'a interpelé. 



En retournant m'assoir, je regardais mon dessin comme une gamine qui a réussi un truc qu'elle aurait jamais pensé réussir ! Mais c'était le cas, j'allucinais ! Je le trouve beau ce dessin et au final, il n'est pas seulement le dessin d'un mobilier de ville. Il est plus et c'est pour ça je voulais vous le montrer. 

Il y a un grand contraste entre cet arrêt de bus et la ville derrière. Elle est fade, sans couleur, vide, terne, moche, malheureuse et triste. D'ailleurs dans mon imagination, il pleut. Ce dessin s'est gorgé de mes sensations, de mes sentiments du moments. Et bien que le temps soit passé, j'ai bien l'impression que ce dessin est toujours d'actualité. 

Cet arrêt de bus est seul et différent de son environnement, je crois bien que cet arrêt de bus c'est moi et comment je me sens dans le monde. Et puis 42 la réponse à LA Grande Question ! C'est tout moi, dans ma tête un cheminement de questions existentielles, des réponses que je ne trouve pas. Il est aussi clairement difficile de ne pas voir l'enfance dans ce dessin, chaque personne de ma génération y verras un passage du célèbre animé Totoro quand les 2 petites filles attendent le bus sous la pluie et qu'il vient près d'elles pour attendre le bus aussi. 



Ce n 'est qu'après coup que j'ai constaté cette similitude, en regardant mon dessin et en m'interrogeant !

Ce dessin, il montre ma différence et cette solitude béante qui me fait mal (il faut le dire) depuis un bon moment maintenant. Nous devions être environ au milieu de mon année scolaire quand je l'ai dessiné. C'est à ce moment là, que je l'ai réalisé cette solitude, elle commençait à prendre beaucoup de place, elle s'est exprimée. Je suis toujours ce dessin. C'est compliqué parce que le temps est censé faire son office mais il y va mollo on dirait. 

Durant tout ce temps d'étude, ma solitude a été trompée par les obligations grandissantes de l'examen final et les besoins d'étudier. Je meurt d'envie de vous compter et de vous conter tous les impairs de ceux qui l'ont ranimé, qui l'ont ressuscité, comme par exemple ce pote avec ce verre et cette annulation pour un jeu... Et ensuite son silence... Puis l’autre pote qui annule a son tour... Ils y ont grandement contribué (ici n'étant évoqué qu'un de leurs impairs). D'autres personnes, des amis et mon entourage ont mis cette vilaine machine en marche.

La solitude telle que je la vis aujourd'hui, a déjà été dans ma vie. Elle fut violente et indélicate mais bizarrement je m'y étais fait relativement facilement, surtout comparé à aujourd’hui. 



Sur le coté droit de mon dessin, il y a un petit renfoncement entre deux immeubles, on peut s'y cacher. Ce renfoncement me rappelle un texte que j'avais écris a cette époque, preuve qu'il s'agit bien de la même solitude. J'y parlais d'une fleur qui pousse à travers le béton et d'une fille qui y trouve sa force. Je ne développerais pas plus ce passage de ce texte terriblement (le mot est parfaitement choisi) personnel mais en regardant bien ce dessin, j'y trouve toutes sortes de choses relatives à cette solitude passée, comme si ce jour là, elle toquait à ma porte, un gros sac à la main pour venir vivre avec moi à nouveau. 

Mon entourage a sous-estimé cette solitude et certains besoins que j'avais qui auraient pu la faire déguerpir et aujourd’hui ils sont cois, ils ne comprennent pas les conséquences de leur "non-actes", de leur quiétude, de leur égoïsme si je puis dire. La solitude aujourd’hui, elle m'enveloppe, elle ne me lâche pas d'une semelle. Elle est là même quand il y a du monde, elle fait même plus mal quand il y a du monde, ce qui fait que je préfère éviter les autres, mon entourage.



Je suis une grande rêveuse et c'est aussi pour cela que je l'aime ce dessin. Car en le dessinant, pleins de choses venaient dans ma tête et dansaient, souvenirs et sensations, vieux écris et réflexions se mêlaient pour obtenir un amas de moi, un bout de mon mal être, une représentation du bambou que je suis, qui plie face à l'adversité (avec douleur souvent), du bambou qui n'a rien à foutre dans une ville, du bambou qui prévoit la pluie qui va tomber, du bambou existentiel avec un 42 bien défini comme réponse à LA Grande Question de la vie, l'univers et tout le reste.

IL est maintenant, ce dessin, un nouveau souvenir mêlé à d'autres plus vieux, une sorte de "souvenirception" (référence au film Inception). IL est cette sensation de réussite mais aussi de désespoir à la découverte que ce qu'il voulais vraiment dire.

Il est le souvenir de ce moment, ni plus, ni moins. 

 
Merci d'avoir partager avec moi, ce dessin, ce souvenir, cette solitude (qui je sais bien, n'est pas qu'avec moi) et ces maux. 



Je vous embrasse,





mercredi 23 septembre 2015

Un petit gris dans le gris !


Bonjour, bonjour,


Je vous retrouve aujourd'hui pour vous montrer un joli petit vernis gris très très pâle. Je l'ai depuis vraiment longtemps et je l'avais déniché en Suisse et c'est sa couleur qui m'avait interpellé ! 

Je vous en avais parlé ici (avec un petit Peripera !), vous avez un test complet avec stamping et tout, donc allez voir, ça complétera le billet d'aujourd'hui. A l'époque je bloguais sur l'univernis, que le temps passe !



Bien que j'en ai déjà parlé sur le blog, j'avais vraiment très envie de le poser et je me suis dis que vous en reparler serait une bonne idée. Donc comme vous le voyez, il est très très pâle presque blanc, il a une pointe de gris qui prédomine ! Il faisait gris ce jour là, c'était plutôt rigolo du coup pour les photos. J'aime énormément cette teinte ! En ce moment je cherche la douceur avec les vernis, j'ai envie de pâle. Je suis toujours à contre courant !
Il est posé en deux couche, mais il est déjà très couvrant avec la première (il fonctionne en stamping). Il a un coté satiné/nacré qu'on a du mal à retrouver un photo. Il donne un fini très doux aux mains. Un vrai régal, c'est un de mes préférés.

 Gris sur ciel gris XD






Je n'ai aucune idée d'où on pourrait le trouver, si jamais vous avez déjà vu cette marque, faites moi signe car j'aimerai bien savoir. Moi je l'avais vu dans un centre commercial Suisse, mais aucune idée de quelle enseigne il s'agissait ! Il est surement plus trouvable en Allemagne, Suisse ou Espagne je pense.



Alors que pensez-vous de ce petit chou de vernis ? Il vous plait ?



Je vous bisouille ! A bientôt !





lundi 21 septembre 2015

Summer nails pour Kate the nailista !


Hello !!!


Me voici avec un nail art pour le concours de Kate the nailista sur son instagram ! Elle voulait une manucure d'été. On pouvait gagner une collection de vernis Color club ! Alors j'ai foncé pour tenter !
Je savais pas trop quoi faire, j'avais pas d'idée originale ! Puis d'un coup...



Voilà, l'idée complétement sortie de son contexte !! Le bonhomme de neige barré, interdit !! Casse toi bonhomme de neige, c'est l'été quoi ! J'ai eu envie d'un dégradé un peu pétant et j'ai utilisé mes vernis en forme de tête de mort (les n° 02/09/06). Je les avait acheté à Jenny de Glamash, elle avait pris un gros colis sur je sais plus quel site. Il sont néons, en fait j'avais même pas percuté à la base, mais ça rend top ! Je vous les montrerai dans un autre billet dans un petit moment. Après, j'ai eu envie de palmiers forcément. Je les ai stampé, les tongs aussi du coup c'est pas très à l'échelle tout ça ! J'ai dessiné un filet de volet et un ballon, bon pas les mecs autours j'ai pas le niveau clairement ! Et donc sur le pouce un bonhomme de neige interdit histoire d'être en décalage.





Toutes les photos au dessus sont prises avec mon bridge que je ne sais plus utiliser depuis le temps d'où la sombritude des photos, bon à ma décharge, reprendre avec du néon, j'ai cherché quand même ! J'aime beaucoup le rendu final même si mon trait de pinceau est clairement moins bien qu'avant ! Évidement, il y a du flash pour la photo mais atténué avec une feuille de papier !


Là je vous met quelques photos prise au LGg3 sous ma lampe de bureau, je trouvais que ça rendait pas mal puis ça offre un autre angle aux couleurs plutôt intéressant !

Je n'ai pas gagné mais j'ai bien fait rire Kate avec mon bonhomme de neige interdit ! Vous pouvez voir les participations sur instagram avec le #thenailistacontest

Comment vous le trouvez ce nail art ? Et les photos pas trop dégueu ?



Je vous bisouille tout plein !!



 

dimanche 20 septembre 2015

Nailstorming : Automne


Bonjour à toutes !!


J'espère que ça va bien en ce dimanche ! Pour ma part mon nouveau travail me prend toute mon énergie et le changement de saison ne m'épargne pas, puis avec les allergies je suis vraiment à plat ! 

On est dimanche donc on se retrouve pour le Nailstorming dont le thème aujourd'hui est Automne, choisi par Mlle Emma



Bien, alors l'automne ça me disait bien comme thème. Par contre le timing a joué un peu en ma défaveur. Au moment de nailarter j'avais sur moi un petit LM cosmétique fraichement rentré dans ma collection, plutôt clair, blanc à paillettes noires. J'ai envie de choses claires en ce moment. Du coup, ben j'ai décidé que ce serait ma base comme je n'avais pas vraiment le temps d'en poser un autre. J'ai reçu cette semaine le Uber Mat chic ou je sais pas quoi (j'oublie tout le temps son nom), je l'ai pris chez LM cosmétique, le pourquoi du comment du nouveau petit LM dans ma vie. J'ai pas payé de fdp puisque ma commande dépassait 30€ donc parfait. 

Un petit mot sur le tapis quand même, je lis des choses positives puis d'autres négatives spécifiquement concernant le prix de la bête. Pour ma part, 16€ c'est pas excessif, faut pas oublier que c'est souvent le prix de nos vernis. Certaines disent "ouhhhh cay trop cher alors j'ai pris une feuille de silicone tout simple" etc... Ben ouais, c'est cool ! Le tout c'est d'être satisfaite hein ! Elles dénigrent les ronds de test et les formes des ongles "qui ne servent à rien". Pour certaines c'est utile donc voilà, y'a pas à tortiller comme on dit. Du moins je trouve. Chacune son truc. Certaines personnes n'achètent pas des vernis à 16€ car c'est cher et préfèrent des kikos ou autres etc... Chacune ses envies, pas besoin de décrier un truc parce que c'est cher. En même temps, s'il était pas sorti ce tapis, elles auraient probablement pas penser à utiliser une feuille de silicone donc quelque part, ce tapis est utile qu'on l'achète ou pas ! Ce n'est que mon avis. Perso, moi j'voulais les formes d'ongles puis c'est un joli produit blanc transparent, j'ai été séduite.

Bref, voilà mon nail art !








Donc sur mon beau petit LM Azul cristal, j'ai fait mon premier stamping inversé abouti ! Abouti parce que j'avais tenté le machin sur le tampon et ça avait été un échec cuisant !!! Bien sur mon stamping inverse je l'ai fait sur mon tapis Uber. Et vous constatez que j'ai réussi ! Je suis ravie. Bon mais j'avais pas de top coat effet gel (mieux pour l'exercice) donc c'est pas top top mais c'est déjà ça. J'ai donc stampé des champignons, des glands et des fleurs d'automne grâce à ma plaque de stamping Héhé 065 de la collection Ghibli !! Je loupe incroyablement mon index, en posant le patch final en pleins milieu alors que le motif ne fait pas tout l'ongle. Il aurait été préférable que je le pose sur un bord, mais je sais pas, j'ai fait ça bêtement. C'est après coup que je me suis dis, "mais pourquoi ?".

Après la pose de mon top coat, je me rend compte que ça fait des minis bulles sur tout les doigts, franchement c'est pas terrible. J'avais les boules car pas le temps de recommencer. Puis bon, je laisse le temps passer et le lendemain ce décide de matifier ça histoire d'arranger la chose puis surtout je me disais que ça rendrait bien avec l'automne le coté mat (je me suis servi de mon top coat mat de LM fraichement acheté lui aussi). Quitte à améliorer la manucure, je pose Every Month is Oktoberfest de Opi sur l'index histoire de cacher mon hérésie stampesque, à la base j'avais envie d'un accent nail et puis je m'étais lancé effroyablement dans le stamping inversé et je n'avais plus laissé de place pour cet accent. Je lui ai ajouté quelques pois de la couleur de base histoire de faire un rappel et je l'ai matifié pour l'unicité de la manucure. C'est pas trop mal même si un accent sur l'index c'est pas habituel. Pour remplir mon stamping inversé je me suis servie de It's Rambo n°5 de Catrice, Cookie Love d'Essence et le 646 de Zao en plus de Every Month is Oktoberfest. 



Je suis mitigée sur le résultat final à cause des petits couacs que je vous ai raconté, cependant il y a du potentiel manucuresque je trouve. Je me suis procuré un top coat effet gel pour préparer mes patchs et j'espère que je vais réussir à maitriser la technique ! 


J'ai beaucoup blablater aujourd'hui ! J'espère que ça vous plait quand même ?



Je vous bisouille, passez un beau dimanche !







vendredi 18 septembre 2015

Twin nail avec Héloïse !


Hello !!


Je reviens aujourd'hui avec mon premier twin nail. C'est Héloïse qui me l'a proposé et je l'en remercie, c'est plutôt motivant pour nailarter !

Il a fallu se mettre d'accord sur la manucure qui nous lierait. On a cherché puis comme on aime toutes les deux le dégradé, on est parti là-dessus. Bon mais c'était pas assez fallait un motif ou un truc à mettre dessus et après plusieurs recherches nous sommes tombées d’accord sur cette manucure. Un dégradé rouge / violet et une toile d'araignée noire par dessus. On prend de l'avance pour halloween !

Voici donc le résultat de mon coté ! 



Les photos sont franchement pas terrible. J'ai eu un mal de chien à me servir de mon bridge (pour une fois que je voulais m'en servir), ça rendait vraiment très très moche. J'ai donc du les faire avec mon LGg3 (au passage, je suis vraiment ravie d'avoir un téléphone qui fait des photos de cette qualité !) par contre il faisait gris, un comble le jour ou pile poil il faut que tu fasses des belles photos et pile quand tu fais un nail art foncé ! J'ai tout de même réussi à chopper un petit rayon de soleil. Mais bon voilà, clairement je suis déçue, j'aurai voulu faire de meilleures photos. Quand ça veut pas hein !



 


Mes héros verniesques pour ce nail art sont Head mistress de Essie et Ultra violet de Korres. J'ai réfléchit à faire mon nail art sur une base blanche ou partir d'une base rouge. A la vue du résultat, je pense qu'il aurait été plus lumineux si j'étais partie d'une base blanche. Ça rendait vraiment très foncé. J'ai fait mon dégradé à l'éponge mais j'ai posé les deux couleurs dessus plutôt que de ne mettre que le violet afin d'éviter l'effet "ligne" au milieu de l'ongle. Ainsi les couleurs se sont mieux fondues. Pour dessiner la toile, je me suis servie de mon pinceau de détail Isabey 2/0 et de ma peinture Jo sonja's black carbon.

Voilà alors vous trouvez comment ? J'ai hâte d'aller voir celui d'Héloïse moi !!

Je vous bisouille tout fort et si tout va bien on se retrouve dimanche pour le nailstorming !






mercredi 16 septembre 2015

Mi-Bleu-Mi-Mauve


Bonjour, bonjour !


Titre de billet très inspiré n'est-ce pas !! 

Je vais vous parler d'un petit vernis que j'ai laissé vraiment trop longtemps de coté. Il m'avait été offert par une très bonne amie avec d'autres copains de la même marque, il s'agit de Monop' make up. On a pas mal entendu parlé de la marque dès sa sortie, puis plus rien, les vernis étaient décris comme étant de super qualité. Mais vous allez voir ça va se confirmer. 




Pour les photos, je l'ai emmené un peu balader, en plus la mer avait une couleur superbe ce jour là et il se mariait super bien avec ! Le voici donc en plein soleil du milieu d'après midi. Alors vous voyez là, le pourquoi du mi-bleu mi-mauve, il est bleu je dirai mais avec une tonalité de mauve et surtout des shimmers rose, ce qui lui rend ce coté spécial. Je m'attendais à une texture fuyante et peu d'opacité et c'est tout le contraire. Sa texture est bien crémeuse, très facile à l'application. Il est bien opaque, j'ai posé deux couches pour parfaire la manucure. Son pinceau n'est pas plat mais assez touffu et il contient de la matière ce qui rend l'application très agréable. Comme d'hab, il est topcoaté au Gamax. Et comme d'hab les photos sont prise avec mon LGg3.



Sur l'avant dernière photo vous le voyez en fin d'aprem à l'ombre. On voit moins les shimmers mais il garde sont caractère de bleu mauve profond. Je vous ai pas encore dit son nom, quel suspense ! Il s'agit de Violet Irisé (n°49). Pour moi, ça a été un vrai coup de cœur. Et dire que je l'avais laissé dépérir avec ses copains dans un coin ! Copains qu'il faudra que je vous montre aussi !!


Comment vous le trouvez ?


Je vous bisouille et à très vite !!



dimanche 13 septembre 2015

Nailstorming - Now Watching / Now Reading


Bonjour, bonjour !



Aujourd'hui c'est Dimanche et le Dimanche c'est Nailstorming ! Tout du moins dans la réalité du monde NPesque ! 
 

Et bien que j'ai séché depuis bien longtemps _  je ne blogguais plus donc forcément _  j'avais très envie de revenir participer à ce rendez-vous, qui pour moi est une réunion de bloggueuses nail art, un mélange d'inspirations sur des thèmes définis, avec des nails artistes confirmées ou pas, des découvertes et une forme de communion, on peut le dire ! 


 

Et pis ce petit Nailstorming fait parti des choses qui ne bougent pas même quand on arrête de blogguer ! Il est une entité de ce monde de NPA. Peut-être un peu moins ces derniers temps, mais il ne tient qu'a chacune de le faire vivre. Ce pourquoi je poste aujourd'hui alors que franchement, le thème ne m'inspirait pas du tout, mais du tout ! Je comptais reprendre le chemin du nailstorming dimanche prochain, mais voilà, c'est aussi un petit défi de trouver l'inspi, de participer. Et j'avais vraiment envie de montrer à Mlle Emma (qui le gère d'une divine manière depuis le début) qu'on ne veux pas le laisser mourir ce bonhomme !


Bien, donc le thème c'est Now Watching / Now Reading. Illustrer donc ce que l'on regarde en ce moment ou ce que l'on lit. Je ne regarde rien pour le moment mais par contre je lis ! C'est donc cela que j'ai décidé d'illustrer. 


Photos prises avec le LGg3, avec une luminosité nuagesque


Il s'agit de la couverture du livre "Les Années" d'Annie Ernaux ! J'aurai aimer illustrer ce livre autrement mais très franchement je séchais !!

Comme j'ai oublié honteusement de prendre en photo la couve du livre avec mes ongles, la voici ci- dessous ! 


Dans ce livre, Annie Ernaux retrace sa vie (et celle de sa famille) au travers de photos d'elle (avec parfois d'autres membres de son entourage) décrites presque froidement, et ce, des années 50 aux années 2000. C'est très intéressant, on y constate le changement radical de la façon de vivre des gens, de leurs conversations. On y découvre les prémices de l'industrialisation et on y réalise que dans les années 80 déjà, les problématiques économiques et politiques étaient les mêmes qu'aujourd'hui. On voit la société se mouvoir dans le mouvement de la consommation incessante. Elle y parle également de la libération de la femme, de la pilule et ainsi des premières divorcée, cette forme d'émancipation de la femme. Une façon de se revendiquer.  Ce livre fait réfléchir sur qui nous sommes et ce qu'est notre société ainsi que ce quelle a été. Je ne l'ai pas encore terminé, j'ai un rapport à la lecture très spécial, lire est sacré et nécessite de ne pas avoir à se presser, j'ai besoin de silence et de pouvoir rentrer complétement dans ma lecture pour en profiter. Il me reste donc la fin à lire, j’attends de trouver le moment adéquat pour le faire correctement. 


Ici donc, j'ai repris le ciel et l'arbre qui le traverse. Évidement, je ne me sentais pas de faire la 2cv ou la silhouette de la femme au premier plan. Disons que cette manucure sert de prétexte à la présentation de ce livre. 


Pour réaliser cela, j'ai utilisé mon Blue mint de Mavala, c'est le bleu du ciel pour moi ce petit vernis. Il est bien entamé d'ailleurs ! Je l'ai posé en deux couches. Pour le stamping, je me suis servie de ma plaque Bundle monster "Mother nature collection - 05" avec mon Vert Énigmatique de Marionnaud, je vous en parlait ici. Je ne savais pas s'il fonctionnais en stamping, mais je me disais qu'avec sa texture bien crémeuse, sa pigmentation et son coté très foncé, ça pourrait le faire. Et c'est le cas !


Voilà donc pour cette participation de dernière minute, vu qu'on est déjà dimanche soir, mais c'était le temps nécessaire pour trouver ce que j'allais faire comme manucure. Finalement, je suis plutôt contente d'avoir participer et de vous retrouver le dimanche, c'est vrai que parfois il suffit de se forcer un peu à se creuser la tête ! Ca apporte de la satisfaction même si ce n'est pas The Nail Art Of the World, il a le mérite d'apporter sa petite contribution et dans ce cas là de parler lecture et de vous faire découvrir un livre !!



Bonne fin de dimanche les petits loups !


Des bisouilles !




vendredi 11 septembre 2015

Dance Legend : Boo


Salut à toutes (et tous ?)


Je viens vous montrer un autre vernis de la collection Chaméléon de Dance Legend, vous l'avez vu, revu et re-revu mais j'avais envie qu'il passe ici se montrer un peu. J'ai pu en acheter 4 dans le vide vernithèque de Melyne nail art.




Ici, il s'agit donc de Boo, son nom me fera toujours penser au méchant loukoum rose de Dragon Ball Z. Bref, on part sur des teintes rosées en passant par le vert, le doré. Vous l'avez vu passer maintes et maintes fois sur la blogo. En deuxième position, les deux photos entrelacées ont été prises en lumière directe au soleil. Celles du dessous sont prises sous mon ombre j'adore l'effet à l'ombre justement , c'est énigmatique !





Les multichromes sont magiques ! J'aimerai tellement avoir une voiture peinte en Boo et avec des paillettes holos ! Ce serait le rêve total !!! Moi qui ne suis pas une accro à la carrosserie, je crois que là, je deviendrai psychopathe des voitures et des gens près de ma jolie Boo ! (oui je l'appellerai comme ça ma voiture !)

Sans rire sinon, il est posé sans base noire en 2 couches avec mon top coat Gamax par dessus. Ici, vous avez Boggs que j'ai swatché il y a peu !


Voià pour aujourd'hui, vous en pensez quoi ? Ça fait toujours le même effet des les revoir ces petits ! 


Je vous bisouille et à bientôt !!


mercredi 9 septembre 2015

Nail art concouresque pour Vanille et les vernis !


Hello !!


J'ai finalement fait mon choix pour le billet d'aujourd'hui, ce sera un nail art ! J'ai participé au concours de Vanille et les Vernis pour les 2 ans de son blog. Le thème c'était Bleu et Paillettes !



Ce nail art est un peu une reprise pour moi d'un point de vue dextérité et élaboration on va dire. Au départ, je ne voulais pas le faire comme ça, j'avais envie d'une bande centrale sur laquelle j'aurai posé une autre bande mais je sais pas, sur moi ça ne va pas. On dirai que mon ongle n'est pas assez large ou alors j'ai perdu la notion de la taille ! Donc je suis partie sur un demi ongle paillette et un demi crème avec des pois.


Les petits utilisés sont Style Cartel de Essie, un beau bleu profond crème typé encre je dirai. Je l'ai trouvé chez Saga lors d'une virée niçoise avec Sow Nail, c'est d'ailleurs elle qui m'a mis le nez dessus, je ne l'avais pas remarqué ! Pour les paillettes, c'est un vernis Biguine nommé Precious Blue, il a un effet texturé, c'est vraiment un beau vernis ! Je n'ai pas utilisé de scotch pour faire la démarcation à cause de ma patience légendaire. Étant donné que j'avais tout recommencé après mes bandes ratées, j'avais pas envie d'attendre que le tout sèche. Et pour les pois c'est le petit Absolutely Blue de Essence, par dessus j'ai ajouté des pois plus petits avec le Biguine.


Voilà, c'est un nail art assez simple à mettre en œuvre et qui est plutôt joli je trouve. J'aime le bleu et les paillettes alors forcément, j'ai aimé le porter ! Je n'ai pas gagné le concours, il y avait de superbes participations d'ailleurs ! Vous pouvez les voir ici


Sur ce, je vous laisse et je vous embrasse mes jolies !