jeudi 3 septembre 2015

Mon aventure Henné !


Hello !!


Aventure est peut-être un grand mot ! Quoique ! J’avais déjà fait du Henné avec ma sœur à l'adolescence. On allait l'acheter dans un magasin de "fourre tout", on foutais de l'eau chaude dedans et on posait ça 1h/1h30. Puis un jour on a stoppé et petit à petit je suis passé aux couleurs chimiques. 

Bref, le Henné c'était une histoire d'adolescence quoi ! Jusqu'au jour où, je lis un billet de Skull and Polish parlant du Henné. Il date de 2013... L'idée germe. Je portais sur mes cheveux permanente, couleurs, c'était pas le moment. Jusqu'au jour où (oui encore !), j'ai eu des problèmes de cheveux ! 

Et c'est ici que la méga parenthèse s'ouvre, parce que vous vous accorderez toutes (et tous ?) sur le fait que les problèmes de cheveux pour une fille, c'est vraiment pas cool. (Pour les hommes aussi, mais y'a moyen de passer pour un mec viril toussa, c'est déjà ça !)

Donc laissez moi vous raconter tout ça. (Vous pouvez passer l'italique sinon !)

Début 2014, je vois une doc genre nutritionniste, histoire de me dire comment me nourrir. Le projet ? Perdre un peu de poids. Analyse de sang, carence de fer. Grande question de la doc :"Pourquoi ?", genre comme si je le savais... "Vous avez des règles abondantes ?", Oui, ça a toujours été, "Ok". A vrai dire cet entretien me laisse perplexe.. Pourquoi toutes ces questions si y'a pas de suite. Bref. Traitement pour le fer. Il remonte après une vérification de ma généraliste qu'il a limite failli supplier pour avoir l'analyse (j'insiste dessus, parce que c'est fatiguant franchement de réclamer corps et âmes ces choses là) on est vers Mai/Juin 2014.
Début 2015, grosse fatigue, genre vraiment difficile, moral en berne, (en même temps la formation a été intense donc logique je me dis) et surtout perte de cheveux, mais genre importante (des poignées entières) ! C'était effrayant à force. Go chez la généraliste, blabla sur tout ça plus d'autres détails (oui je suis une fille en excellente santé, ironie inside -_-). 
Prise de sang et là coup de massue, pour moi en tout cas. Carence en fer 2 fois plus importante que l'année d'avant (c'est à dire 2 fois moins que la limite basse du fer, vous voyez ?) ! Donc pour que vous compreniez bien, j'ai perdu encore plus de fer en 6/8 mois que l'année précédente ! J'avais jamais fait de carence de ma vie.
J'harcèle ma généraliste pour avoir une ordonnance. Selon elle, j'ai une petite carence. Une petite ??? Seriously ?? Faudrait voir à pas déconner quand même ! Au tel, je suis subjuguée par la même série de question que plus haut sur les règles... Quel intérêt de me demander ça, si ça change rien ? Bref. Ordonnance, prise de fer (chaotique puisque j'oublie un cachet sur deux.).
Entre temps, j'ai perdu la moitié de mes cheveux ! C'est énorme !!! Les gens autours ne me comprennent pas ! "Bah ça va là" ! Merci Captain Obvious ! Et encore heureux que ça ne se voit pas trop ! Imagine le truc sinon. Aujourd'hui encore, je me sens discriminée. Pour les gens, j'ai pas de raison de me plaindre de cette perte de cheveux puisque les gens ne voient pas.  Mais moi, je vois ! Je ne peux plus faire de chignons, de grandes queues de cheval, quand je passe ma main dans les cheveux ça sent la misère du cheveux, et ma frange, je dois la placer pour ne pas que ça se voit. Les cheveux, c'est la féminité, la mienne à commencé à se tirer il y a quelques années après une opération du ventre et une vilaine cicatrice qui reste, il y a eu tellement de choses qui se sont fait la malle ces dernières années dans mon corps, j'avais vraiment du mal a accepter que mes cheveux aussi ! Ça semble idiot pour la plupart des gens autours, mais tout cela m'a touché, même si, bien sur, ce n'est pas grave en soit. Go coiffeur et coupage pour limiter le traumatisme.
Fin de la formation, prise de fer terminée mais étalée puisqu'oublis réguliers. Je prend rdv chez la gynéco, fallait visiter un peu. 2 ans que je n'avais pas été. Je raconte tout ça et là, même série de question sur les règles. Comme je suis "in place to be", j'extrapole et je dis que j'utilise des protections de nuit pour le jour, parfois même 2 en une matinée. Et la colère "modérée" de la gynéco (maman d'une de mes meilleures amies, heureusement !). Ce sont des règles hémorragique, ce n'est pas normal !! Pas normal elle insiste ! Et la dans ma tête ça fait, mais heuuuu les autres docs qui m'ont posé des questions pourquoi ils ont pas dit ça ??? Ou d'aller chez la gynéco ? 'fin je sais pas. Le truc ici, c'est que les règles abondantes ont toujours été chez moi et que le flux a augmenté progressivement si bien que je n'ai pas percuté. 
Bon je vais pas extrapolé sur ce problème médical plutôt perso, on a fait des examens pour trouver la cause du coup, cause trouvé et suivi régulier seront efficace.
Pourquoi je raconte tout ça ? Dans un billet pour les cheveux qui plus est ? Pour deux/trois choses, on est des gonzesses et il me semblait important de parler de ça, parce que même si on en parle tranquillou billou ben, ça reste tabou les règles. Donc je vous le dis, des règles abondantes ne sont pas normales ! Il faut consulter et pas attendre, sait-on jamais ça peut être grave, très grave (par chance pour moi, c'est juste chiant... mais j'ose pas imaginer si ça avait été grave ! Surtout avec une consult au bout de 2 ans). Donc les règles ne doivent pas être abondantes et les consult Gynéco doivent être annuelles !! La deuxième chose que je souhaiter soulever, c'est que une fatigue intense n'est pas normale, une perte de cheveux non plus. C'est pas toujours le stress qui cause ce genre de problème. Il faut consulter et persécuter les docs. C'est dommage d'en arriver là . Et dernier point à soulever, courant 2014 j'ai grandement limité ma consommation de viande, jusqu’à ne quasi plus en manger, quand j'ai vu la carence, j'ai cru que c'était pour ça, ce pourquoi j'ai tardé de consulter car pour moi, je ne mangeais pas assez de sources de fer. Un truc important à retenir, un changement d'alimentation peut altérer les prise en fer ou autre, mais pas à ce point, du fer y'en a partout hein ^^.


Voilà pour cette looooooongue parenthèse. Ça me semblait vraiment important à raconter !



Et donc le rapport avec le Henné ??? Ben simplement, c'est un soin naturel et réputé qui soigne le cheveux et qui le gaine. Et le "peu" de cheveux qui restent ben j'ai envie qu'ils soient en pleine santé !! Voilà voilà, le pourquoi !

De plus, et c'est là que ça devient ouf (pour moi hein !), c'est que Skull and polish, elle m'a conseillé d'aller voir sur Aroma zone, dans son billet linké plus haut, elle explique tout et donne des conseils boutiques. Comme je suis débutante, je vais donc sur Aroma zone, comme conseillé. J'avais lu qu'on pouvait coupler la poudre de Henné avec d'autres de plantes pour traiter ses cheveux sur différentes choses. Bien sur j'ai trouvé de la poudre d'orties piquantes pour limiter la calvitie (avec une action sur les cheveux gras, au top pour moi donc !). Et là dans ma tête, j'étais convaincue. Évidement j'ai fureté sur le site, et j'ai trouvé de quoi personnaliser ses shampoings et autres, une sorte de caverne d'ali baba modulable ! C'était comme magique. J'ai fait une grosse commande.



La partie shampoing/soin fera l’objet d'un billet à part !!

Pour le Henné j'avais peur qu'il tache mon cuir chevelu, celui de mon adolescence le faisais lui ! Et comme il est visible (mon cuir chevelu), pour vous donner une idée, le matin au réveil devant la glace, je peux voir mon cuir chevelu sur 1/3 de mon crane. Donc grosse flippe que ça fasse pareil, le casque orange au travers des cheveux bouarf quelle horreur !!

Je me lance après diverses questions à ce sujet sur Twitter. Les filles me rassurent. Alors go, je suis la recette de Skull and polish, fin grosso modo. J’utilise 100 gr de Henné, j'ajoute 20 gr de poudre d'orties (le soin poudre en plus ne dois pas être en quantité trop forte dans la prépa au risque de perdre l'effet colorant), j'ajoute de la bière (pas chère) au jugé, un yaourt (deux ça faisait trop liquide, j'avais peut-être mis trop de bière) et du citron au jugé puisqu'en flaconnet. Je mélange, ça grumeaute comme quand je fais des gâteaux, je fais de mon mieux pour les limiter.

Au frigo pendant presque 24h, je le ressors et le voici !




Mon mari avait cru que c'était de la mousse au chocolat. Mais ne voyant pas d'ustensiles sales dans l'évier, il s'est méfié ! Bien lui en a pris !!


J'ai protégé le contours de mon visage, les oreilles et toute la peau près des cheveux pour éviter la coloration avec le Henné qui déborde. Ici je me suis servie de ce beurre de Karité trouvé chez Saga.

J'adore l'odeur du Henné !! Et avec la bière la préparation est légère. Je l'ai appliqué moi-même mais je suis un peu beaucoup pas douée pour ces trucs là ! Au final, j'ai des mèches plus rouges que d'autres ^^'. Je m'améliorerai avec le temps. J'avais demandé au chéri de me le faire mais sa grimace en a dit long , puis "Mais moi j'y connais rien en cheveux et ça pue !". C'est rare qu'il me refuse un truc alors j'ai trouvé ça mignon et je me suis débrouillé. Il est quand même venu me dépatouiller le Henné que j'avais partout à la fin, pas douée je vous dis !!! Il a eu pitié ! Ça faisait genre, champ de bataille dans la salle de bain !

Avant le Henné:

On voit une différence de nuance dans les cheveux, très certainement du à la colo que j'avais fait en janvier.


Dessous, c'est juste après le Henné (posé 2h15) et un séchage rapide au sèche cheveux pour pas perdre la lumière du jour, il aurait été trop tard sinon pour photographier. Le rinçage est top, la poudre part très facilement des cheveux, et même qu'ils étaient pas emmêlés ! Ouais !! O_O Alors que j'avais bourriné le Henné en mélangeant le tout, bref, j’avais des dreads de Henné sur la tronche et malgré ça, ils étaient démêlés !!!



Ensuite il fallait, selon les conseils de Skull and Polish, attendre 4 jours sans laver pour avoir une belle oxydation, entendre que la couleur s'oxyde et s'amplifie. Ce que j'ai fait et pas sans mal !! :-) Hé oui, je transpire de la tête alors bon, ils sont vite "sales" avec cette chaleur. Mais j'ai tenu et voilà le résultat !! (avant shampoing)




Ici, en voilà du lendemain du shampoing (à l'ombre et au soleil en fin de journée) ! J'espère que ça vous donne de bons éléments de comparaison !


Moi, je suis ravie de la couleur finale,vraiment. Et je pense qu'elle prendra toute sa place et sera plus homogène au fur et à mesure des Hennés ! J'ai utilisé celui-ci, cette poudre aux effets plus rouge que orangé.

Je vous dirai mon ressentis au fur et à mesure des utilisations et ainsi que pour la poudre d'ortie !

Si ça vous branche, je vous invite à lire le billet de Skull and polish qui est en lien au début ! Elle y explique les bases du Henné et donne de précieux conseils !

Pour ma part, ce Henné change du tout au tout par rapport à ceux que je faisaient dans mon adolescence, d'une bien meilleure qualité et je suis bluffée du choix de teintes !


Alors vous en pensez quoi ?  La couleur ? La prépa toussa ??


Voilà pour ce trèèèèèès long billet ! Que c'est doux de revenir ici !



Je vous embrasse !





10 commentaires:

  1. Ouhlà làààà! Ca fait plaisir de voir le résultat! Et encore plus plaisir que l'expérience t'aie plue, vu que c'est un peu à cause de moi, si le résultat avait été une cata je m'en serai voulue!

    Pour l'application, tu vas t'améliorer! Au début j'en foutais de partout, et maintenant ma baignoire est presque nickel quand j'ai fini. Pareil pour la texture, maintenant j'arrive à faire des hennés qui coulent plus trop (enfin ça m'arrive encore!).
    Petit conseil pour la prochaine fois: la bière je la met à la fin, ça me permet de doser la texture beaucoup plus facilement!
    L'odeur j'aime beaucoup aussi, on s'y habitue très vite, et puis c'est très naturel!
    Si tu refais des applications, tu verras la couleur s'uniformiser (et foncer un peu aussi), et tes cheveux auront l'air plus épais.
    Je suis ravie que ton cuir chevelu ne soit pas trop taché, moi aussi ça me faisait flipper au début avant d'expérimenter!

    Une de plus de convertie! Mouhahaha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est une belle réussite et je suis bien contente d'avoir eu ton billet pour me guider, il est parfait. Avec ta recette les cheveux ne sont pas desséchés ! Je ferais ça, je mettrais la bière en dernier !

      Ils ont l'air tellement fragiles mes cheveux que j'ai hâte d'en avoir fait 2/3 histoire qu'ils soient bien protégés. Je pensais attendre un mois ou deux entre chaque ? Tu les fais tous les combien ?

      Tu as été de très bon conseils mais même si ça n'avait pas convenu, ça n'aurait pas été de ta faute du tout. J'aurai testé !

      Merci pour tout (j'ai été sacrément embêtante avec toutes mes questions) ! Ta mission c'est de convertir le monde entier au henné c'est ça ;-) !!

      Des bisous

      Supprimer
  2. J'ai trop envie de tester !
    Deltreylicious

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh tente n'hésites pas ! C'est naturel, ça ne fais pas de mal mais lis bien le billet de skull pour prendre tous les renseignements ! Il y a des choses à savoir avant de se lancer.

      En plus le Henné c'est vraiment pas cher du tout ! Donc c'est tout bénéf !

      Des bisous ma belle

      Supprimer
  3. Je tourne au henné aussi, ma fille aussi :-). Et nos cheveux nous disent merci :-)

    Je suis hallucinée par le temps qu'il aura fallu pour que qu'un médecin s'inquiète pour toi ! C'est dingue quand même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ça embellit les cheveux !

      Et oui, c'est assez fou quand j'y repense que tout ça ait été pris à la légère par les médecins, c'est pas anodin, 'fin je sais pas !!!

      Des bisous !

      Supprimer
  4. coucou ma belle!! oh top ton henné!! moi j'en fait pas car je suis blonde, et décoloré.... je sais qu'il existe du henné neutre, mais j'irais me renseigner chez un coiffeur bio qu'il y a dans ma ville, pour son avis^^ pas folle la guêpe!!
    alors mes astuces de pousse pour cheveux, ca t'aidera surement ma belle!
    *levure de biére + spiruline, tous les matins, à commencer dés maintenant pour eviter de perdre les cheveux en automne, normalement ca marche^^
    *huile de ricin en racine, c'est une huile visqueuse que tu peux appliquer du bout des doigts en massage du cuir chevelu, tu fais ca 1h avant le shampoing, ou la veille, 1 a 2 fois/semaine, ca stimule la pousse et renforce le cheveux!
    aprés il y a moult astuce sur le web, mais ces 2 la sont les + efficaces pour ma part!!
    gros bizz et courage <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces conseils, je vais voir pour me procurer tout ça !

      Et oui en effet avec les décolorations, le henné ça va pas vraiment ! Mais vois avec ton coiffeur c'est mieux !

      Pleins de bisous !!

      Supprimer
  5. Ho c'est pas mal du tout. :) Je suis tentée pour le coup. Mais en même temps, je me contente de mon shampoing à base de camomille que j'achète tout fait chez Yves Rocher (il blondit mes cheveux comme si j'étais au soleil).
    Si jamais tu veux faire d'autres articles du genre, te gêne pas ! J'adore !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lol !! Oui ok, y'aura un petit billet sur le shampoing (et le masque aussi) que j'ai fais ! Quand j'aurai le courage de l'écrire ;-p.

      C'est une vieille d'yves rocher ça, il a jamais faibli niveau vente ce shampoing !!

      Des bisous ma jolie !

      Supprimer